Catégories
À propos des mouvements

Comment Dieu se dirige vers aucune place à gauche en Haïti

Comment Dieu se dirige vers aucune place à gauche en Haïti

– Par Jephté Marcelin –

Je suis l’un des serviteurs de No Place Left (Il n’y a plus d’endroit non-atteint) à Haïti. Notre vision est d’obéir fidèlement à Jésus en faisant des disciples qui font des disciples, en implantant des églises qui implantent des églises et en mobilisant des missionnaires dans les nations jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’endroit non-atteint. Nous faisons cela en entrant dans des champs déserts, en partageant l’Évangile avec quiconque veut écouter, en faisant des disciples de ceux qui répondent, en les formant pour devenir de nouvelles églises et en suscitant du milieu d’eux des dirigeants pour répéter le processus. Cela est en train de se produire dans toutes sortes d’endroits différents à Haïti. Alors que ces églises se rassemblent dans les maisons, sous des arbres et partout, nous voyons de nouveaux dirigeants et de nouvelles équipes s’élever de cette moisson.

Un bel exemple de cela est Joshua Jorge, l’un de nos chefs d’équipe. Joshua travaille durement pour qu’il ne reste plus d’endroit non-atteint à Ganthier, une zone située dans le sud-est d’Haïti. Récemment, il a envoyé deux de ses Timothée, Wiskensley et Renaldo, dans une région appelée Anse-à-Pitres. Suivant l’exemple de Luc 10, ils sont allés sans provisions supplémentaires et ont cherché une maison de paix. Ils sont arrivés dans cette région et ont immédiatement commencé à partager l’Évangile de maison en maison, demandant au Seigneur de les conduire vers des personnes préparées par Dieu. Au bout de quelques heures, ils ont rencontré dans la rue un homme nommé Calixte. C’en en partageant avec lui cette espérance qu’on ne trouve qu’en Jésus qu’il a reçu l’Évangile et a donné sa vie à Jésus.

Wiskensley et Renaldo ont demandé à Calixte où il habitait et il les a conduits chez lui. Ils sont entrés dans la maison, ont partagé Jésus avec toute sa famille et, ce jour-là, ils ont tous choisi de suivre Jésus. Ces deux ambassadeurs ont passé les quatre jours suivants avec cette famille, les formant et les emmenant dans la moisson pour partager avec leurs voisins. Pendant ces quatre jours, 73 personnes se sont repenties et ont cru en Jésus, 50 d’entre elles ont été baptisées et ont formé une nouvelle église dans la maison de Calixte. Wiskensley et Renaldo n’ont pas cessé de revenir pour former quelques leaders, qui émergeaient déjà, à des outils simples, bibliques et reproductibles. En quelques semaines à peine, cette nouvelle église s’était déjà multipliée en deux autres églises! Louange à Jésus!

Mon peuple a été opprimé physiquement et spirituellement pendant des générations. Les Haïtiens disent aux gens: « Vous ne pouvez pas suivre Jésus tant que votre vie n’est pas propre. » Ils disent aussi: « Ne lisez pas la Bible parce que vous ne la comprendrez pas. » Mais Jésus dit: «Venez et suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes.» Maintenant, c’est Jésus que nous écoutons. Les Haïtiens trouvent la liberté dans l’Évangile de la grâce. Alors que nous suivons la stratégie du Royaume de Jésus qui nous est donnée dans les Évangiles et le livre des Actes tout en étant fidèles pour obéir à tous ses commandements, le Seigneur de la moisson accomplit une grande œuvre. Nous expérimentons vraiment un mouvement de l’Esprit de Dieu. Des milliers d’Haïtiens acceptent leur identité d’ambassadeurs de Christ et des milliers de nouveaux rassemblements de Jésus se forment. Nous ne cherchons pas à construire notre propre royaume mais nous cherchons à donner gratuitement le Royaume de Dieu. Et c’est Lui qui le multiplie, ce Royaume!

Nous avons commencé à mettre en œuvre les principes de mouvements en février 2016. Nous suivons maintenant les progrès de sept courants d’églises de la 4eme génération (et plus) représentant plus de 3 000 nouvelles églises et 20 000 baptêmes.

Jephté Marcelin est un Haïtien qui travaille dur pour qu’il ne reste plus d’endroit non-atteint par l’Évangile là où il n’a pas encore été annoncé. À 22 ans, Jephté a refusé un avenir prometteur comme médecin pour poursuivre le plan de Dieu pour sa vie en tant que catalyseur de mouvement.

Cet article est extrait d’un article paru dans le numéro de janvier-février 2018 de Mission Frontiers, www.missionfrontiers.org, pages 21-22, et publié aux pages 133-135 du livre 24:14 – Un témoignage pour tous les peuples, disponible sur 24:14 ou Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *